L'alimentation : boire et manger

S'alimenter est, et doit rester, un facteur primordial de plaisir. La qualité nutritionnelle des repas est un facteur de bonne santé : "manger de tout et avec plaisir" est un principe de base.
Veiller à ce que son proche ait une alimentation adaptée à ses besoins. Stimuler les intérêts pour la nourriture et les guider sans rien imposer dans le choix des menus peut s'avérer une tâche difficile pour l'Aidant.

L'aliment est une substance capable de satisfaire les besoins nutritifs de l'organisme. Il est composé de substances chimiques plus ou moins complexes qui, apportées régulièrement à l'organisme, sont capables d'assurer au proche le développement et le fonctionnement de son corps.

L'hydratation reste un point majeur à surveiller. L'eau est indispensable à l'organisme, elle a une fonction d'échange et d'épuration et elle constitue environ 70% du poids du corps.
La perte de la sensation de soif ou l'envie de boire s'aggrave pour certaines maladies (diabète, démence, maladies cardiovasculaire, ...). Il est important de prévenir les risques de déshydratation : forte chaleur, fièvre, diarrhée, vomissements car c'est un trouble grave.

Le proche peut avoir des difficultés à organiser son alimentation en raison de différents handicaps :

  • pour faire les courses,
  • pour préparer le repas,
  • pour prendre le repas.

Etablir un menu adapté, faire les courses, préparer le repas et le faire prendre (ou veiller à ce qu'il soit pris) sont des tâches de l'Aidant qui peuvent occuper beaucoup de son temps, mais qui peuvent être facilitées en ayant recours à différentes solutions (aides humaines ou aides techniques).

Des offres de produits ou de services sont susceptibles d’améliorer sensiblement le quotidien des plus fragiles d’entre nous.

  • Aide au courses : service d'aide à domicile, livraison à domicile, commande par internet, ...
  • Aide à la préparation des repas : service d'aide à domicile, repas prêts livrés à domicile, accessoires adaptés (ouvre-boîte, ouvre-bouteille, couteau, éplucheur, ...), aménagement accessible de la cuisine, ...
  • Aide à la prise des repas : service d'aide à domicile, vaisselle ergonomique (couverts, assiette, verre, bol, tasse, ...), mobilier ergonomique (table adaptable, chaise, fauteuil), ...

Des ustensiles connectés : utilisés au quotidien peuvent s'adapter selon le handicap ou la difficulté. Rappel par un signal lumineux de s'hydrater ou donner à l’aidant la possibilité de suivre l’évolution du comportement de son proche sur son smartphone ou sa tablette lorsqu'il s'agit d'un objet connecté comme :

  • La cuillère anti-tremblements
  • Une assiette qui analyse la nourriture
  • Le verre connecté
  • La bouteille connectée

Il n'est pas toujours facile d'aider un proche fragilisé à maintenir la qualité de son alimentation en cas de dénutrition ou de refus alimentaire.

Aider le proche ayant des problèmes (déglutition, mastication, salive insuffisante ...) c'est possible : la présentation des aliments est importante, ils doivent être agréables à voir, à sentir et à goûter... et plaire au proche.

  • Une imprimante 3D pour stimuler l'appétit et faciliter la déglutition : élaborer des textures goûteuses et nutritives pour proposer des assiettes plus appétissantes aux personnes ayant des difficultés. Une technologie appelée imprimante parce que l'impression des ingrédients sous forme de purées se fait par couches successives, ce qui est le principe des imprimantes 3D que l’on retrouve déjà dans de nombreux secteurs d’activités : jouets, vêtements, industrie de pointe (aéronautique, industrie spatiale…).

Si votre proche a du mal à avaler ou à mastiquer, il est possible de modifier la texture de ses aliments pour être adaptée à ses capacités.
Une alimentation finement hachée, mixée ou liquide l'aidera à avoir un apport nutritionnel suffisant en qualité et en quantité tout en préservant au maximum la variété et le plaisir de s’alimenter.

Une large gamme de produits est proposée :

  • Alimentation en texture modifiée (entrée, plat, desserts).
  • Alimentation "Le finger-food", une solution pour manger seul.
  • Eaux gélifiées.
  • Préparation pour gélifier ou épaissir.
  • Pour des régimes spécifiques (diabète, hypertension, troubles digestifs, allergies, ...).
  • Les suppléments nutritifs oraux (boisson, crème, potage, dessert, biscuits), ils s'achètent en pharmacie ou sont livrés à domicile, certains sont remboursés.

La santé en mangeant et en bougeant :

Oser proposer une autre alimentation aux personnes âgées fragilisées : Avec des concepts de plats "Picorés" et Savourés"

Le "finger-food" : enquête

 


Pour trouver des solutions et les partenaires correspondant à vos besoins : cliquez sur les mots clefs en bleu.

Dossier mots clefs : menu adapté, faire les courses, préparer le repas, portage de repas, couverts connectés, fourchettes, cuillères, assiettes adaptées, cuillère anti tremblement, alimentation adaptée, eau gélifiée, fingers food,  verre et bouteille avec signal lumineux de surveillance de la consommation d'eau...