Les conséquences du vieillissement (troubles de l'équilibre, baisse de l'acuité visuelle et auditive, troubles de la mémoire etc.) ainsi que certaines pathologies (maladies neurodégénératives, Alzheimer...) générant des troubles cognitifs (perte de certains repères dans le temps et désorientation dans le lieu de vie, errance) sont des préoccupations majeures de l'Aidant lorsqu'il est éloigné de son proche.

La personne âgée est donc exposée au Risque de chutes. Ce risque augmente dans un environnement mal sécurisé : sol glissant, obstacles, animal de compagnie, ...

Les conséquences d'une chute sont souvent traumatisantes, autant au plan physique (fractures, conséquences diverses d'une longue immobilisation au sol...) que psychologiques (perte de confiance, peur de rechuter, limitation des déplacements...).

Pour l'ensemble de ces situations, il est important pour l'Aidant de veiller à :

Dans le domaine de l'alerte et de l'assistance téléphonique les innovations sont nombreuses : elles permettent aux personnes de demander de l'aide auprès d'une plate-forme d'appels téléphoniques qui évalue la situation et fait intervenir les interlocuteurs appropriés en cas de chute, de malaise ou de désorientation, tout en étant en relation visuelle et sonore, à l'extérieur ou à l'intérieur du domicile 24 h/24 7J/7.
L'éloignement géographique entre l'Aidant et son proche, autre facteur générant de l'inquiétude pour l'Aidant, peut être compensé par des dispositifs permettant une « veille à distance » et alertant l'Aidant d'un potentiel risque.

Pour se repérer, il faut distinguer les différents types de télé-assistance qui répondent chacun à un besoin particulier :

1- La télé-assistance nouvelle génération ou télé-assistance active :

Ces dispositifs permettent sans contrainte (aucun dispositif à porter sur soi) une sécurité au domicile de la personne isolée.
A l’intérieur du domicile des capteurs de mouvement sont installés. Une alerte est lancée si le proche a un accident, un malaise, fait une chute, montre des signes de désorientation.
Ces capteurs détectent aussi l'absence anormale de mouvements à l'intérieur du domicile, ce qui permet de déclencher également une alerte.

2- La télé-assistance mobile :

Pour les déplacements à l'extérieur du domicile des dispositifs, s'appuyant sur la téléphonie mobile, permettent en cas de difficulté (malaise, anxiété, accident, chute, ...) d'alerter une plate-forme d'assistance, et/ou son proche Aidant.
En cas de détection de danger, la personne est contactée par le service de téléassistance qui se charge de prévenir les services d’urgence si nécessaire ou l'Aidant.

3- La géolocalisation qui répond au risque de désorientation et d'errance :

Les déplacements  de la personne souffrant d'une maladie neurodégénérative de type Alzheimer peuvent être sécurisés.
Les dispositifs faisant appel à la géolocalisation permettent à la personne de conserver une autonomie de déplacement, tout en évitant à l'Aidant une source importante de stress.
La détermination d'un périmètre de sécurité permet d'alerter l'Aidant dans le cas où son proche se déplace hors de la zone définie comme familière et sans dangers.

4- La veille à distance :

D'apparition plus récente, ces dispositifs répondent à un besoin de l'Aidant : celui de pouvoir veiller lui-même sur son proche tout en étant à distance.
Ces dispositifs ne prévoient pas obligatoirement de mise en relation avec un centre de télé-assistance, mais préviennent l'Aidant de certaines anomalies.
Ces dispositifs permettent à l'Aidant d'avoir une veille sur les indicateurs d'autonomie et de santé de son proche : déplacements, sorties, alimentation et d'agir rapidement si une détérioration de ces indicateurs est enregistrée.

5- La télé-assistance médicalisée : Voir aussi dossier santé

D'un usage plus spécifiquement destiné au retour d'hospitalisation, ou au suivi d'un malade chronique, cette forme de télé-assistance est proposée par des mutuelles.
En cas de problème, le patient à l'aide d'un médaillon ou bracelet est mis en relation 24h/24h et 7/7 jours avec une plate-forme de professionnels spécialisés.

6- La télé-assistance classique appelée aussi télé-alarme :

C'est le plus ancien des dispositifs de télé-assistance.
La personne dispose d'un bracelet ou d'un pendentif, qui doit être porté en permanence. En cas de problème, elle actionne le bouton d'alerte de son émetteur.
Un centre téléphonique répond à l'alerte et enclenche la procédure la plus appropriée : appel des secours, simple ré-assurance, appel des proches ...

Attention toutefois ! La contrainte de porter bracelet ou médaillon en permanence est importante et sujette à oublis et peut être vécue comme stigmatisante par la personne âgée...
Cela nécessite de veiller régulièrement que les bracelets ou les colliers soient bien portés régulièrement.

En conclusion :

L'offre est abondante dans le domaine de la télé-assistance. Le bon dispositif est celui qui est le plus adapté à la situation et à l'environnement de la personne concernée et de son (ses) Aidant(s).
Il convient donc pour choisir de croiser plusieurs critères :

  • le degré d'autonomie de la personne
  • son environnement (familial, amical, de voisinage...) ou l'absence d'environnement proche,
  • ses propres préférences : à ce propos il faut souligner l'importance qu'il y a à impliquer la personne âgée dans le choix du dispositif. Plus la personne aura participé à la réflexion et au choix, mieux le dispositif de télé-assistance sera accepté et son utilisation optimisée.
  • les caractéristiques de son domicile (taille, position urbaine ou rurale, ergonomie...)
  • le coût et le rapport qualité prix du dispositif et du service.

A SAVOIR :

  • Le coût peut être inscrit au plan d'Aides APA.
  • La prise en charge du coût peut être, sous certaines conditions, supportée, totalement ou partiellement par l'APA, par des caisses de retraite ou des mutuelles. Les services de téléalarme font aussi partie de certains contrats de compagnies d'assurances.
  • Le reste à charge peut être éligible à l'avantage fiscal si le fournisseur est agréé « Services à la Personne ».

EN SAVOIR PLUS SUR LA TELEASSISTANCE MOBILE ET CONNECTEE


Pour trouver des solutions et des partenaires correspondants à vos besoins : cliquez sur les mots clefs en bleu.

Dossier mots clefs : capteurs, téléphonie mobile, GPS, montre connectée, téléphone adapté, bracelet connecté, télé-vigilance, appel des secours, appel des proches, malaise, anxiété, accident, détecteur de chute, géolocalisation, télé-assistance connectée, mobile, audio, contrôle des déplacements des sorties, mutuelles...