Aidante en colère !!

0

Je suis aidante de mon mari depuis le début de sa dépression sévère avec tentative de suicide il y a 2 ans 1/2…
Je constate effectivement l’absence d’aide concrète , surtout financière, car mon mari est trop jeune (54 ans) et pas encore assez handicapé (!) pour avoir droit à quoi que ce soit … Une demande à la MDPH est partie.
Je me heurte également à la quasi-indifférence de mon employeur concernant la situation. Je suis pénalisée par l’obligation de m’absenter régulièrement pour aider mon mari, y compris en prenant des congés sans solde, et en réduisant mon temps de travail, donc mon salaire de petit fonctionnaire de catégorie C.
Il y a la frustration de ne pas pouvoir partir en vacances, car mon mari s’angoisse à l’idée de s’éloigner de la maison . En ce moment, il ne veut même pas aller à ses rendez-vous médicaux ! Une aide à domicile passe 2 fois par jour, elle est très bien, mais il faut la payer. Le congé de longue maladie se termine l’été prochain, que se passera-t-il ensuite financièrement ?
L’hospitalisation n’est pas une solution, car mon mari se retrouve alors surchargé de médicaments, isolé, privé de visites et de portable plus d’une heure par jour ! Les soignants, agressifs, refusent également de me donner régulièrement de ses nouvelles, et ignorent complètement le rôle essentiel que je joue dans la vie de mon mari. L’hôpital dont je parle a été réorganisé récemment, ce n’était pas comme ça avant…
En plus de tout cela, je suis moi-même malade, et dois gérer quotidiennement mon diabète.
Ma mère, 87 ans, compte aussi sur mon aide ! je dois tout affronter, seule…
J’ai des moments d’épuisement , de désespoir, de colère, comme tous les aidants sans doute…
J’aimerais beaucoup rentrer en contact avec d’autres proches de personnes dépressives, pour partager nos expériences. MERCI.

Agnès, aidante

Partager

Votre commentaire

X