Alzheimer et troubles cognitifs : peut-on prévenir leur évolution vers la démence ?

0

Parce qu’il n’existe pas encore de traitement curatif , le développement d’approches préventives de la maladie d’Alzheimer suscite un véritable intérêt. La prophylaxie idéale reposerait sur une approche globale, utilisant si nécessaire des traitements dont la balance bénéfice-risque est très élevée. Elle pourrait ainsi être proposée à une large frange de la population vieillissante exprimant des plaintes concernant leur mémoire, que celles-ci constituent ou non les prémisses d’une démence à venir.

Lire la suite

Partager

Votre commentaire

X