• 27 NOV 17
    • 0

    De la reconnaissance à la connaissance des Aidants

    Le 11ème salon des services à la personne s’est tenu les 14 et 15 novembre 2017 à la Porte de Versailles. Au sein de ce salon très animé, les aidants ont leur « village » depuis maintenant 6 ans.
    Pour la Maison des Aidants®, il est désormais de tradition de jouer un rôle actif au sein de cet espace.

    Chaque nouvelle édition du salon permet de percevoir, parfois de pressentir, les évolutions, les changements, voire les mutations qui traversent ce large secteur des services à la personne.

    Trois évolutions notoires ont pour moi marqué positivement ce salon 2017.

    La première concerne les aidants eux-mêmes.
    Parents, enfants, et même petits-enfants d’un proche en perte d’autonomie sont venus nous solliciter dans une démarche consciente de leur rôle d’aidant.
    Notre équipe a rencontré plus d’une centaine d’aidants et donné une soixantaine de consultations individuelles, avec parfois une file d’attente de six ou sept personnes.
    Cela montre que de plus en plus les aidants cherchent du soutien pour accomplir au mieux leur fonction au sein de leur famille ou de leur entourage.
    On pourrait presque parler d’une « nouvelle génération d’aidants ». Mais lorsque je dis « génération », je ne me réfère pas, ou pas seulement, à l’âge de ces aidants, mais à leur nouvelle façon d’appréhender leur mission auprès de leurs proches.

    La seconde concerne les professionnels.
    La variété des professionnels venus nous rencontrer cette année  est remarquable !
    Services à la personne, professionnels du secteur médico-social, ergothérapeutes, pharmaciens, assureurs… tous sont venus dans une démarche de meilleure compréhension, de validation de leurs connaissances, ou d’expertise afin de développer des projets en adéquation avec les besoins des aidants.
    Sur les stands des exposants, le mot « aidant » est presque partout…
    De jeunes futurs professionnels sont également venus nous rencontrer, et cela est un signal très positif.

    La troisième concerne les pouvoirs publics.
    Pas seulement une présence ou un passage rapide sur le village de l’aide aux aidants, mais bien de l’intérêt, des questions, des échanges… avec des personnalités telles que :

    • Madame Marie-Anne Montchamp, nouvelle présidente de la CNSA*
    • Madame Galla Bridier, adjointe à la Maire de Paris chargée de toutes les questions relatives aux personnes âgées et à l’autonomie,
    • Madame Farida Adlani, vice-présidente de la région Ile de France, chargée des solidarités, de la santé et de la famille.

    Les « héros invisibles » semblent bien de plus en plus visibles !
    Mais au-delà de leur reconnaissance, il faut maintenant passer à la phase de connaissance des aidants !
    La volonté de mieux connaître a été très perceptible sur ce salon.
    Cela est pour nous un signal très positif car on ne peut pas agir pour les aidants sans bien connaître les aidants.

    Rendez-vous lors du prochain salon des services à la personne les 27 et 28 novembre 2018

    Pascal Jannot

    *Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie
    Postez un commentaire

Postez un commentaire

Cancel reply