Dominique Gillot présidente du CNCPH « Des droits qu’il va falloir améliorer et rendre plus visibles pour aider les aidants »

1

Dominique Gillot a été missionnée en décembre 2017 par le gouvernement pour mener une étude au sein du CNCPH (Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées). Et donc émettre des pistes d’amélioration, concernant le quotidien des aidants, comme des aidés, afin que ceux-ci retrouvent des opportunités et une visibilité dans leur vie professionnelle avec une éventuelle reconversion professionnelle. Ce qui peut nécessiter une formation tenant compte des acquis et de l’expérience. Mais aussi optimiser et faciliter l’accompagnement vers et dans l’emploi des personnes en situation de handicap grâce notamment à la formation.

Combien et où sont ces aidants ? Dans quelles conditions sont-ils amenés à reprendre un emploi ?

Lire la suite

Partager

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Je suis aidant familial de ma fille traumatisée crânienne reconnue handicapée à 100 % depuis 2001. En juin 2017 j’ai pris ma maman de 91 ans que j’ai réussi à placer en EHPAD le 17 janvier 2018 et enfin mon mari âgé de 62 ans est atteint d’un cancer du pancréas métastasé depuis juillet 2017 et vient de rentré à la maison. C’est exact, les aidants ont besoin d’aide et de soutien. J’ai travaillé de 1977 à décembre 2015 (38 ans) puis indemnisée pole emploi. Seulement à bientôt 60 ans je suis dans l’obligation de rechercher un emploi Tout ceci est d’une absurdité ! Avec
    le travail que j’ai à la maison je dois encore aller faire des ménages ailleurs !!!! Quel malaise !!!

Votre commentaire

X