Ne soyez pas transparent René !

3

Ne soyez pas transparent René !

La semaine dernière, j’ai été heureux de constater que des internautes Aidants, et même des professionnels, donnaient le conseil à d’autres Aidants de s’affirmer.
A René, qui intitulait son billet d’humeur « Ca va ? Non ça va pas ! », répondaient :
– Francis, qui avait su affirmer sa place en tant qu’Aidant au regard des professionnels intervenant à son domicile pour son épouse,
– Dominique, Aide-soignante qui disait à René « Ne soyez pas transparent !»,
– et Respect (comme ce pseudo tombe bien!) qui encourageait René par cette phrase « Nous n’avons pas à douter de nous en tant qu’Aidants. Peu de personnes sont capables de faire ce que l’on fait.. ».

Puis un récent billet d’humeur de Babeth, qui s’intitule «Mais où sont les associations d’Aidants ? », exprime avec ferveur un questionnement sur la représentation des Aidants.

Je suis convaincu que ces faits ne sont pas anecdotiques, mais les signes d’un changement allant dans le sens d’une appropriation de leur cause par les Aidants eux-mêmes.

Et la lettre ouverte qu’a adressé une Aidante, soutenue par d’autres Aidants, à Madame la Ministre Marisol Touraine est aussi le signe encourageant d’une prise de parole directe des Aidants.
Voir la lettre ouverte à Madame la Ministre Marisol Touraine

Pascal Jannot.

Partager

3 commentaires

  1. Bonjour, je suis infirmière à domicile, je viens souvent sur ce site chercher des infos qui me permettent de mieux dialoguer avec les aidants des malades auprès desquels j’interviens. Je suis contente de voir que l’on peut maintenant s’y exprimer. J’en profite donc pour dire que je trouve très bien de laisser la parole à toutes ces personnes qui soutiennent leur proche. Je pense aussi que votre site est le seul qui s’adresse aux aidants proches, sans fermer la porte aux professionnels! Il y a souvent tellement d’incompréhension entre les deux. C’est complexe. Et le fait que les aidants proches soient des partenaires comme vous le dites je ne sais plus dans quelle rubrique est une idée partagée par certains, mais qui doit encore faire beaucoup de chemin.
    En tout cas bravo. J’aime bien les billets d’humeur où les personnes peuvent "se défouler"!

  2. Bravo pour votre édito Monsieur Jannot. Et comme j’ai lu aussi à l’instant le premier commentaire qui est de Campanule, je lui dis aussi bravo de dire ce qu’elle dit. Il y a beaucoup d’incompréhensions, il y a aussi beaucoup de bonnes volontés de bien faire de part et d’autre. Cette lettre à la ministre a eu un effet énorme sur l’aidante, c’est comme si ca lui donnait des forces, et comme elle a des forces, sa compagne le sent et a repris un peu d’alimentation. Et aujourd’hui, l’aidante racontait qu’elles étaient sorties toutes le deux prendre un peu de soleil. Comme quoi, l’aidé, l’aidant font qu’un dans ces moments si difficiles de la fin de vie. Je ne sais pas si la ministre répondra, je ne sais pas si les services du président de la république répondront non plus (c’est une autre aidante qui a mis ce témoignage sur la boite mail de la présidence), mais ce qui est certain, c’est que chaque fois que quelqu’un réagit, cela donne du baume au coeur à cette aidante et donc à cette personne qu’elle accompagne.
    Je finis avec à nouveau un grand merci à la liberté de parole sur ce site.

  3. Je suis bénévole dans une association et je m’occupe de personnes âgées dont l’association a la tutelle. Ce sont des personnes qui n’ont plus de familles, ou au contraire, des personnes qui ont une famille mais les liens se sont rompus. Le thème de la prise de parole des aidants que vous abordez dans votre éditorial est très intéressant.Je souhaitais vous le dire.

Votre commentaire

X