Etre aidée, je l’ai compris !

0

Je vous envoie ce mot pour vous remercier de tout ce que vous avez fait pour moi lors de la formation des aidants que vous avez animée à V.

Je suis venue à cette formation sans avoir conscience d’être une aidante de mon mari, qui a 94 ans, a une DMLA au dernier stade et des difficultés à se déplacer à cause de douleurs musculaires.

A la suite de la formation, j’ai trouvé une équipe d’infirmières pour la toilette et l’habillage, la tension et la surveillance médicale matin et soir.

J’ai pris contact avec le service de portage des repas. La personne a la clé de chez nous et nous livre un repas par semaine, si bien que le jour où j’en aurais besoin , elle connaît la maison et pourra venir plus souvent si besoin.

J’ai trouvé un téléphone, « Olga« , sur internet, adapté à la pathologie de mon mari, car cela lui donne une autonomie qu’il avait perdue. Il peut appeler lui-même ses enfants et ses amis, sans me demander. Il lui suffit de toucher l’écran et de parler.

Toutes ces mises en place me soulagent énormément; et de plus, j’ai éliminé ce sentiment de culpabilité que je traînais vis à vis de lui. Me faire aider,  je trouve cela normal maintenant et ne me pose plus de questions existentielles !!!!

Tout cela, grâce à vous !

Aussi, je vous dis un grand merci pour votre intervention que j’ai trouvée fort claire, pertinente, intéressante, faisant bien tout le tour de la question quelque soit la problématique ….

J’ai retrouvé l’énergie pour m’occuper de mes papiers. Ma sœur m’ a aidée dans un premier temps, et maintenant, j’essaie de ne plus prendre de retard dans l’organisation de la maison. Voilà !

MF, aidante de mon mari

Partager

Votre commentaire

X