• 12 DÉC 17
    • 1

    Etre reconnu comme aidant

    Pas évident !!!

    Cela fait 7 ans que je suis aidant et toujours ce problème d’être reconnu officiellement aidant familial. J’entends ou lis régulièrement que telle ou telle mesure était prise pour les aidants mais dans mon quotidien je ne vois rien de concret.

    A ce jour personnellement lorsque je m’adresse à un service public et leur explique ma situation je n’ai aucune réponse, quand à ma mutuelle après avoir rempli un dossier avec de multiples justificatifs et plusieurs relances, pas de réponse à ce jour.

    Et pourtant si une carte officielle d’aidant existait cela nous soulagerait dans notre quotidien. Déjà pour ceux qui travaillent, je pense qu’une carte de ce type pèserait sur les employeurs. Auprès du corps médical surtout dans les structures hospitalières on gagnerait du temps dans les formalités voire dans des décisions à prendre et on existerait auprès des médecins !

    Et combien comme moi ont eu l’impossibilité de représenter son conjoint ou un des ses parents dans des démarches administratives. On vous sort « Mais monsieur il faut mettre votre dame en curatelle » et oh mon épouse est handicapée à 80% mais elle réfléchit, pense encore et savoir qu’elle est sous curatelle la perturberait psychologiquement. Je ne veux pas être Monsieur époux de Madame… mais Monsieur époux aidant de MADAME…

    Quand une personne est reconnue médicalement dépendante que l’on sait que cette dépendance ne cessera jamais ; c’est là que les institutions devraient intervenir et reconnaître l’aidant. Aidant, je suis un fantôme administratif.

    JC, Aidant de mon épouse.

    Postez un commentaire
  • Classé dans CHARRON Gaëlle on 24 janvier 2018, 14 h 54 min

    Cher JC,
    Je viens de lire votre billet d’humeur et je suis à 200% d’accord avec vous.
    Je suis aidant familial depuis 2014 auprès de mon concubin, et il est vrai que, non seulement aux yeux de l’administration mais aussi des autres personnes (dont celles travaillant à la MDPH — ce qui est quand même un comble, quand on sait ce pour quoi cet organisme existe! –) travaillant dans le secteur médico-social, nous n’existons pas.
    Et je dirais que, non seulement nous devrions avoir une carte reconnaissant notre statut d’aidant,mais que nous devrions aussi obtenir plus de droit, notamment, et pour ceux qui le peuvent (comme moi), lorsque nous devons ou souhaitons retrouver une vie professionnelle.
    Que les secteurs médico-sociaux nous aident mieux qu’ils ne le font actuelle devrait aussi être à l’ordre du jour, car nous aussi nous avons besoin d’aide, pas uniquement les personnes dont nous nous occupons!
    J’espère de tout cœur que cela se fera un jour … en attendant, je garde mon calme apparent parce que le raz-le-bol d’être invisible aux yeux des autres commence sérieusement à me peser!
    Bon courage à vous et que Dieu fasse que cette année 2018 vous apporte vos vœux les plus chers 🙂

    Répondre

Postez un commentaire

Cancel reply