LE GUICHET UNIQUE Serpent de mer ?

0

 Le guichet unique : Serpent de mer

Comme tout citoyen (nne) vivant sur le sol français nous avons un numéro de sécurité sociale à vie qui est créé par l’INSEE et ce dès notre naissance ; il vous est communiqué dès vos 16 ans. Ce numéro est utilisé par toutes les administrations françaises (Nationales, départementales voire locales).

  • Vous passez des examens on vous demande votre numéro de sécurité sociale.
  • Vous travaillez, ce numéro apparaît sur votre fiche de paie.
  • Votre banquier vous demande aussi ce numéro si vous faites une demande de crédit
  • Vous partez à la retraite, ce numéro vous est demandé pour votre dossier.

J’arrête là les exemples.

Les administrations, quand elles le veulent savent utiliser ensemble ce fameux numéro pour faire des contrôles, les C.A.F (Caisse d’Allocations Familiales) avec le trésor public entre autres.

Dans le cadre du handicap, les MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) se targuent d’avoir un guichet unique oui, mais uniquement pour leur compétences, moi j’ai découvert que mon épouse avait droit à la majoration tierce personne par sa caisse de retraite (Qui elle aussi a son guichet unique), et quand on a reçu la notification c’est moi qui ai dû avertir la MDPH car cette aide n’est pas cumulable avec l’ADPA (Allocation Départementale Personnalisée d’Autonomie), si je ne l’avais pas fait je risquais des poursuites mais ça il faut le savoir !

Le traitement de ma demande de majoration tierce personne a pris un an ; visite chez le médecin qui a du remplir un dossier de 4 pages recto verso, convocation chez le médecin conseil ( Spécialisé dans la médecine sportive) de la sécurité sociale alors que mon épouse est reconnue handicapée a 80% par une sclérose en plaque et est suivie par une équipe de neurologues reconnue comme une des meilleure de France.

Et il faut savoir que dans l’organigramme de la Sécurité sociale, la CARSAT est une branche de cet organisme, mais chacun dans son coin a son guichet propre et encore on a les informations que l’on veut bien nous donner.

Ah ! Si des références de texte de loi on vous les donne à profusion, désolé mais moi je n’ai pas de formation de juriste. Non seulement on cumule les lois mais on multiplie ceux qui sont chargés de les faire appliquer.

Il faut savoir qu’au niveau mondial, on a su créer des guichets uniques, vous voulez acheter un produit disons au CANADA et vous trouvez sur le site de l’ONU toutes les conditions d’utilisation, de transports et autres et ce pour chaque pays.

Avec les outils informatiques existants pourquoi est-ce si difficile d’avoir un guichet vraiment unique en France ? Depuis des années des commissions du sénat se sont penchées sur le problème mais rien ne bouge.

Nos décideurs sont vraiment frileux sur le sujet, de quoi ont-ils peur ?

  • De secouer le mammouth administratif ?
  • De froisser les organisations syndicales ?

On pourrait au contraire améliorer la qualité de service en dédiant des effectifs a l’accueil du public et pourquoi pas aux contrôles sur le terrain. Concernant le service public, il faut que ces deux mots reprennent leur vrai sens. On va me dire attention à la protection des données personnelles ou du secret médical les moyens techniques de protection existent.

Le TRESOR PUBLIC a su mettre en place un système pour la déclaration des revenus sur internet avec le maximum de confidentialité mais c’est vrai que c’est pour récolter de l’argent pas pour en distribuer.

L’espérance de vie en France pour un homme est supérieure à 78 ans, j’ai 60 ans et j’espère qu’avant que je disparaisse je connaîtrai LE GUICHET UNIQUE digne de ce nom.

Jean-Claude

Partager

Votre commentaire

X