• 11 FÉV 16
    • 34

    Guide du répit pour l’Aidant

     

     

    Elaboration du guide du répit de l’Aidant par les Aidants

     

     

     

     

    Le billet d’humeur de Pauline a suscité une initiative : La rédaction par les Aidants d’un guide du répit de l’Aidant.

    Il s’agit de faire un « guide » qui explique comment en tant qu’aidant faire la demande de révision de situation pour le proche que nous aidons et comment aussi se donner toutes les chances d’obtenir le droit à répit dans le cadre de cette révision.
    Les demandes de révision vont être acceptées par les départements  à partir du 1er mars.

     

    Apportez vos contributions à l’aide de vos commentaires ci-dessous

     

     

    Postez un commentaire
  • Classé dans 5ème roue du carosse on 13 février 2016, 11 h 17 min

    Public concerné: que les GIR1 et GIR2 déjà au plafond… 50000 personnes, soit 50000 aidants SEULEMENT… Mais quand les journaux vont-ils s’emparer de ce chiffre ???
    Et comme pour le répit, seuls les aidants qui ne peuvent pas se faire remplacer seront éventuellement pris en compte, et en plus, seulement au rythme des révisions de situation, allez je suis bonne, si on arrive à 5000 attributions d’un droit à répit d’ici la fin de l’année, ce sera extraordinaire… 🙁

    Répondre
    • Classé dans lidia on 18 février 2016, 8 h 48 min
      in reply to 5ème roue du carosse

      une avancée en effet, mais des millions d’aidants qui vont être laissés sur le bord de la route alors que l’annonce était bien que désormais les aidants auraient droit à un répit.

      Répondre
  • Classé dans Robert31 on 12 février 2016, 5 h 25 min

    Préciser avant toute chose le public concerné: pas TOUS les aidants mais les aidants des personnes âgées dépendantes bénéficiaires de l’Apa ET sous conditions.
    Une avancée certes mais des laissés en chemin….

    Répondre
    • Classé dans admin on 12 février 2016, 12 h 11 min
      in reply to Robert31

      Vous avez entièrement raison de le préciser en effet .

      Répondre
    • Classé dans Emilie on 12 février 2016, 12 h 22 min
      in reply to Robert31

      Oui Robert, c’est tout à fait ca !
      Et les conditions peuvent être très restrictives, on ne saura vraiment qu’avec la sortie des décrets, mais cela peut êtretrès restrictif…
      et éventuellement loin dans le temps. Un ami dans le 91 nous a dit que certains départements ne bougeraient pas sur cette nouvelle évaluation des besoins avant le début 2017… Je n’ai pas compris pourquoi il pensait comme ca, mais c’est sa crainte.

      Répondre
    • Classé dans Emilie on 12 février 2016, 12 h 27 min
      in reply to Emilie

      Je rajoute un paragraphe "A qui cela s’adresse ?"

      Répondre
    • Classé dans Catelyne on 12 février 2016, 14 h 22 min
      in reply to Emilie

      Entre les "jeux politico-économico financiers" état et départements,
      on assiste là à une "partie de ping-pong " en bonne et due forme.
      Si, au vu de ce communiqué, "la crise financière des départements est un très mauvais signal pour les personnes âgées" par ricochet elle le sera aussi pour les aidants qui les accompagnent :
      http://www.bienvieillir-enlorraine.com/2016/02/crise-financiere-des-departements-un-tres-mauvais-signal-pour-les-personnes-agees.html

      Répondre
    • Classé dans Robert31 on 12 février 2016, 20 h 41 min
      in reply to Emilie

      Que pensez vous de ces affirmations?
      http://entraidants82.blogs.apf.asso.fr/archive/2016/02/08/reforme-de-l-apa-89218.html

      tout baigne….lol

      Répondre
    • Classé dans Emilie on 13 février 2016, 9 h 28 min
      in reply to Robert31

      Je pense "rien", j’attends de voir ce qui se passe sur le terrain. 🙂 On peut toujours affirmer que tout sera accessible dès le 1er mars, et laisser les départements se dépatouiller avec les réponses du genre: mais on n’est pas encore prêts, on a pas les décrets, on a pas les circulaires, etc. De toute façon, on va essayer de suivre département par département, quel département a mis en clair les nouvelles mesures de la loi. Au 28 janvier, AUCUN département ne parlait de la nouvelle loi et des impacts sur les personnes aidées et les aidants 🙁
      On refera un tour de piste des 100 départements (excusez moi, des 101 départements) le 15 février. Ca peut être approprié si la campagne de com du ministère commence bien mi-février comme annoncé…

      Répondre
    • Classé dans Emilie on 16 février 2016, 8 h 57 min
      in reply to Emilie

      Juste pour dire que le 15 février, on a regardé et aucun département n’a encore annoncé les nouvelles mesures applicables à partir du 1er mars. Même chose, la campagne de com n’a pas non plus commencé. Peut-être tout est reculé avec le changement de personne à la tête du secrétariat aux personnes âgées.

      Répondre
  • Classé dans lidia on 11 février 2016, 18 h 39 min

    Qu’est ce qu’on veut avec ce guide ? et comment il sera mis à la disposition des aidants ?

    Répondre
    • Classé dans Emilie on 13 février 2016, 9 h 31 min
      in reply to lidia

      Bonjour Lidia, l’objectif de ce guide est d’aider un aidant qui se demande comment bénéficier des nouvelles mesures de la loi ASV, aussi bien pour son proche qu’il aide que pour lui (répit, hospitalisation). Ce guide est téléchargeable depuis tous les sites qui l’accepteront et le mettront donc à disposition. Comme il va être mis à jour au fur et à mesure des décrets et des départements qui seront prêts, on a intérêt à avoir une version pdf modifiable et téléchargeable.
      Merci à la Maison des aidants de permettre son accès grâce à son site 🙂 🙂

      Répondre
  • Classé dans Emilie on 11 février 2016, 17 h 29 min

    Une nouvelle secrétaire d’Etat aux personnes âgées: Laurence Rossignol laisse la place à Pascale Boistard. Je croise les doigts, mais je crains que les délais en prennent un coup, sur la réforme de l’apa, du répit…
    🙁

    Répondre
  • Classé dans Emilie on 11 février 2016, 14 h 59 min

    Voici les premières têtes de chapitre qu’on voit:
    Faire une demande de révision de la situation page 3
    Pourquoi faire une demande de révision ? page 3
    Comment procéder ? page 3
    Constituer votre dossier page 4
    La composition de votre dossier page 4
    Le questionnaire médical du proche, une pièce clé du dossier page 4
    Les précisions essentielles sur votre rôle d’aidant page 5
    Votre santé page 5
    Votre activité professionnelle page 5
    L’entourage familial page 6
    Les aides professionnelles actuelles page 6
    La lettre libre de demande ou le formulaire de demande page 6
    Bien remplir le questionnaire médical page 7
    Attention à bien l’utiliser ! page 7
    Pour un bon remplissage, suivez le guide ! page 8
    Le médecin traitant de votre proche connait la nouvelle loi ? page 9
    Ce qu’il faut savoir sur les crédits affectés à ces mesures page 10
    Les crédits prévus pour le relèvement de l’APA page 10
    Les crédits prévus pour le droit au répit de l’aidant page10

    A complèter, modifier et étoffer maintenant 🙂

    Répondre
    • Classé dans Simahey/Marina on 13 février 2016, 23 h 52 min
      in reply to Emilie

      Lorsque je lis ce sommaire, j’ai parfois le sentiment d’être prise pour une quiche! Ceci dit c’est bon les quiches!! Désolée mon langage habituel et +construit. Vous imaginez que aidants depuis des années nous ne savons pas cela?????
      abordez les vrais problèmes, la réalité.
      Qui des aidants qui travaillent, quid des aidants jeunes,. Amuser les aidants des GIR1 et GIR2 ÂGÉES avec 500€ par AN.
      En conclusion ceux qui écrivent ne sont pas aidants, ne connaissent pas le vécu des aidants.

      Répondre

Postez un commentaire

Cancel reply