High-tech et seniors

0

High-tech et seniors : l’avenir pour les Ehpad et le maintien à domicile ?

Détecteurs de chutes, verres connectés… La technologie appliquée au grand âge est pour les start-up une niche d’avenir. Cette « silver économie », visant les Ehpad ou les particuliers dans le cadre du maintien à domicile, n’en est qu’à ses balbutiements, mais elle soulève déjà des questions éthiques.

Comment connaître les besoins, les envies et les habitudes des aînés quand on est un entrepreneur à peine trentenaire ? « Il y a un décalage abyssal entre nombre d’innovations et la réalité des personnes âgées en perte d’autonomie », regrette Pascal Jannot, président de l’association La Maison des aidants.

En première ligne au quotidien, les proches de nos aînés dépendants sont une cible pour la silver économie. Et à en croire Pascal Jannot, la cible est pour l’instant manquée.

« Les entrepreneurs ne connaissent pas nos vieux, c’est dramatique. Un verre connecté qui alerte sur la déshydratation par exemple, c’est très bien sur le papier. Mais une personne atteinte de troubles
neuro-cognitifs ne peut pas toujours interpréter les messages lumineux. Pour elle, ce verre est un objet étrange, voire angoissant. »

Il faudrait donc d’abord former nos jeunes ingénieurs à la vieillesse, ce que propose l’association sur son site, avec un onglet accrocheur. Peine perdue : elle n’a quasiment pas été sollicitée par les entrepreneurs.

Lire l’article

Rédaction : Elise Racque – Télérama – Publié le 10/10/20

Partager

Votre commentaire

X