Juste une île, juste une île

1

Etre loin et seule.

Comme j’ai écrit un jour “marcher tout doucement vers une plage claire, oublier un instant la maladie, la mort, respirer l’air marin, voir l’écume voler, pour faire semblant, pour se faire croire, que comme d’autres on peut être insouciant…. Je voudrais juste l’idée d’une île, juste l’idée d’une île”…. Yoyo

Partager

Un commentaire

  1. C’est la plus belle définition du répit que j’aie jamais lu. Mais sans doute comme vous Yoyo aucun de nous aidante ne peut y arriver. Nous ne pouvons plus être insouciants. Merci de votre écrit.

Votre commentaire

X