La reconnaissance sociale du travail des aidants: une proposition de loi

0

Reconnaître le travail des Aidants est une urgence. Aujourd’hui, cette reconnaissance est insuffisante et ne donne lieu qu’à des droits symboliques. Si la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement a consacré la définition des proches aidants au niveau législatif et transformé le congé de soutien familial en congé de proche aidant, ces avancées restent largement imparfaites.

Ce travail gratuit et informel a un « coût » pour les personnes concernées. Avec des conséquences concrètes dans leur vie personnelle, sociale et professionnelle.

Afin de reconnaître le travail des aidants,  il convient en premier lieu de valoriser et de rendre effectif le congé de proche aidant. Ce dispositif, très peu utilisé. Il se heurte à en effet trois difficultés principales.

Proposition de loi-Reconnaissance des aidants

Partager

Votre commentaire

X