Les 4 millions de salariés-aidants reconnus dans la loi Autonomie

4

L’article 36 bis qui a été rajouté par le Sénat dans la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement me plait pour deux raisons principales :

  • d’une part, il inscrit dans le code du travail le terme d’aidant. Désormais, les salariés-aidants pourront se référer à cette définition du code du travail pour appuyer leurs demandes d’adaptations de leurs horaires de travail ou de jours de travail, ou de temps partiel. Après le Code de l’action sociale et de la famille, c’est maintenant le Code du travail qui « reconnait » l’aidant.
  • d’autre part, le congé du proche aidant (qui remplace le congé de soutien familial dans le cadre de cet article 36 bis) va permettre plus de souplesse grâce au fractionnement désormais autorisé et à l’utilisation de ce congé pour adapter un temps partiel. Sauf si les conditions d’application rendent impossible aux salariés-aidants la mise en œuvre pratique, les 4 millions de salariés-aidants (d’un proche malade, handicapé ou dépendant en raison de l’âge) verront à partir de 2016 une possibilité de plus grande souplesse bien utile.

Merci messieurs les Sénateurs ! Robert S.

Partager

4 commentaires

  1. Il n’est pas certain que cet article ajouté par les sénateurs soit finalement dans le texte final de la loi. Mais même si c’est le cas, l’attitude des entreprises sera déterminante pour aider ou non les aidants parmi les salariés. Mon entreprise se met en avant sur ses actions en faveur des aidants, mais ce n’est que de la poudre aux yeux malheureusement. Les journalistes recopient ce que mon entreprise lui dit, mais ne vérifient pas auprès de ceux qui sont aidants la véracité des propos tenus par la direction. Nous avons même accès à un centre téléphonique pour répondre à nos interrogations. Pour l’avoir utilisé une fois, j’en savais plus que le correspondant de ce centre. De qui se moque t’on?

  2. En réponse à Sylvie : bonjour. Nous sommes dans la même situation. Je me demande si nous sommes de la même entreprise ???
    pouvez-vous indiquer le centre téléphonique qui vous répond ?

    • Bonjour LL, je peux pas donner le numéro de téléphone, car c’est un téléphone qui est réservé aux seuls salariés de l’entreprise. Mon entreprise est une banque, et je travaille dans une des filiales d’assurances. Mais à défaut de nommer cette plateforme de renseignements, je peux dire ce que je pense de la qualité que je trouve insuffisante des réponses. C’est un peu comme si ces gens sur la plateforme lisaient leurs réponses toutes faites… et tant pis si vous ne tombez pas exactement dans le cadre de la réponse préparée ???!!!

      • Merci à Sylvie pour m’avoir répondu. Nous ne sommes pas dans la même entreprise, mais je partage son avis sur les réponses toutes faites, et sur le fait d’en savoir plus long que la personne qui te répond!
        Bonne journée.
        LL

Votre commentaire

X