Lettre ouverte aux associations d’aidants

4

Des Aidants nous écrivent leur mécontentement et demandent une réaction des associations d’Aidants. Le rôle de  « La Maison des Aidants-Aidants en Mouvement » est de leur donner la parole… Et c’est que nous faisons !

Cette lettre ouverte s’adresse à toutes les associations d’aidants, et tout particulièrement à l’Association Française des Aidants, à l’Association Avec nos proches, à la Compagnie des aidants, à Aidantattitude, qui sont les quatre associations mises en avant comme associations d’aidants dans le nouveau portail. Elle suggère que face au nouveau report de l’examen de la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, un communiqué commun des associations d’aidants regrette ce nouveau report, à l’instar par exemple du communiqué de presse des quatre grandes fédérations d’aide à domicile rendu public dès le 15 juin.

Report loi

Lettre ouverte aux associations d’aidants

Madame la Présidente, Monsieur le Président,

Vos associations respectives ont déjà une longue expérience dans l’aide aux aidants, vous avez tous quatre participé à l’élaboration de la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement (AVS), et vos associations sont celles qui sont mises en avant sur le nouveau portail www.pourlespersonnesagees.gouv.fr en tant qu’associations généralistes d’aides aux aidants.

Le décret en date du 12 juin fixant l’ordre du jour de la session extraordinaire de juillet ne cite pas l’examen en deuxième lecture de cette loi AVS. Ce report de la poursuite de l’examen à septembre au mieux ne laisse pas présager une bonne nouvelle pour la date effective de mise en application de cette loi, même si la date « officielle » de mise en application reste au 1er janvier 2016.

Serait-il possible pour vos quatre associations d’émettre un communiqué commun vous « inquiétant », ou tout terme qualificatif qui vous déciderez ensemble, de ce report à nouveau de la poursuite de l’examen de la loi, comme vient de le faire par exemple les grandes associations d’aides à domicile avec leur communiqué en date du 15 juin?

Nous voyons dans cette loi AVS quatre grandes avancées concernant directement les aidants :

. la possibilité pour les familles de voir se réduire le reste à charge qu’elles doivent payer aujourd’hui au détriment de leur propre situation financière ;

. la possibilité pour les aidants d’avoir un répit ;

. la possibilité pour les aidants d’être rassurés en cas d’hospitalisation ;

. la reconnaissance de fait des « salariés-aidants » avec l’introduction dans le code du travail du terme d’aidant et de la plus grande souplesse qu’apportera le « congé de proche aidant » en remplacement de l’actuel « congé de soutien familial ».

La voix des aidants n’est pas facile à faire entendre, nous sommes par définition isolés, et il nous semble qu’une position officielle commune de vos quatre associations aurait du poids et enverrait également un signe positif à tous les aidants qui comptent sur cette loi pour améliorer un peu leur quotidien.

Veuillez croire, Madame la Présidente, Monsieur le Président, à nos salutations distinguées.

Jean-Louis Berthault, aidant

Partager

4 commentaires

  1. princesserouge le

    Malheureusement, toujours pas de communiqué, qu’il soit commun à ces 4 associations ou qu’il s’agisse d’un communiqué émis par l’une d’elles. Comme si ce report ne paraissait pas un problème pour les associations d’aidants ??? Heureusement que les associations d’aides à domicile, l’association France Alzheimer entre autres ont réagi et écrit à la ministre et rendu publique leur lettre!

Votre commentaire

X