Ma colère contre la MDPH

1

C’est une honte ! il ne faut pas tomber gravement malade :

  • pour se voir refuser des aides
  • pour pouvoir améliorer son confort de vie,
  • pour pouvoir monter à l étage

Il faut débourser 10000 euros pour pouvoir vivre décemment et rester chez soi.

Après plusieurs demandes d’aide auprès des instances la MDPH qui sans cesse refuse à cause de l’âge, pas assez jeune ou pas assez vieux pour eux : pas d’aide, alors que certaines lectures apportent le contraire.
De ne faire que des recours messieurs et mesdames de la commission, j’espère que dans votre vie vous n’aurez pas de souci de santé comme la pathologie de ma mère où il faut constamment être à ses côtés, car sa maladie ne lui permet même plus de subvenir à elle-même.
Les aides que l’on pourrait avoir devrait être attribuer aux personnes qui en ont vraiment besoin.

Si toutefois vous avez eu des refus, un groupe collectif devrait se monter contre les abus de certaines MDPH, car pour moi les dossiers sont bâclés et mal étudiés. J’aimerais savoir comment ces aides sont attribuées et sur quels critères ? (politique, amical, copinage, convenance personnelle…), j’ai parfois le sentiment que la MDPH fait « la pluie et le beau temps » concernant ces aides.

Je recherche un siège monte-escaliers sur rail d’occasion pour monter à l’étage ma maman qui a de plus en plus de mal à marcher.
Aujourd’hui, ON LA MONTE AVEC UNE CHAISE DE SALON ou JE LA PORTE SUR MON DOS, car elle cumule la maladie de Parkinson et d’Alzheimer à un stade très avancé à 68 ans.
Il ne faut pas vieillir !

MERCI A VOUS DE M’ AIDER EN PARTAGEANT MA DEMANDE
Serge

Partager

Un commentaire

  1. Bonsoir Serge,
    Je comprends votre colère.
    S’il est vrai qu’il existe en France un certain nombre d’aides, le souci
    c’est que pour en bénéficier il faut
    "entrer" dans la "bonne case"
    Comme vous dîtes, on est trop
    jeune, trop vieux, trop ou pas assez malade et (ou) handicapé etc…
    De plus, les législations étant compartimentées , très complexes et difficiles à interpréter, il faut trouver le bon interlocuteur (MDPH, Conseil départemental etc …) .
    Je ne peux malheureusement que vous suggérer de prendre contact avec les organismes cités sur le portail gouvernemental :
    http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/beneficier-daides/les-aides-ladaptation-au-logement
    Vous pouvez aussi essayer de contacter la caisse de retraite de votre mère.
    En frappant à toutes les portes, (c’est un parcours du combattant ) peut-être qu’il y en a une qui s’ouvrira.

Votre commentaire

X