Nous sommes le 5 janvier 2015

5

Nous sommes le 5 janvier 2015, c’est aujourd’hui que le Sénat reprend ses travaux. Moi, ce qui m’intéresse, ce sont les travaux de la Commission des affaires sociales du Sénat sur le projet de loi Autonomie (l’adaptation de la société au vieillissement), l’avancement de ces travaux, et une fois le rapport fait, la date du débat public au Sénat pour cette loi.

Il y a 57 sénateurs qui font partie de cette Commission des affaires sociales, je fais le vœu que les associations d’aidants, et toutes les associations concernées par cette loi Autonomie obtiennent de cette Commission fassent pression pour que déjà le rapport sorte ! Et que la date de la séance publique soit fixée pour voter cette loi…

Le 5 janvier, c’est encore la période des « vœux » ! Emilie

Partager

5 commentaires

  1. Oui, tout le mois de janvier est encore le mois pour souhaiter les voeux, mais je suis stupéfaite de voir que PERSONNE côté associations d’aidants ne bouge un seul petit doigt. Je ne sais pas , moi, mais je serais l’association d’aidants qui a reçu la médaille de la famille au nom de tous les aidants, je taperais du poing et du pied sur la table pour que les choses ne restent pas en l’état, et que la loi ne soit pas encore reculée. On a comme par hasard trouvé 800 millions pour démonter des portiques et indemniser la société qui les avait mis en place pour la fameuse ecotaxe. 800 millions comme ça, sans problème apparent, mais quand on demande que la loi sur l’autonomie qui a déjà son financement soit accélérée et mise en application aussi vite que possible, alors non, pas de priorité. C’est malheureux à constater.

  2. Il y a bien des français qui refusent de recevoir la Légion d’honneur. L’Association aurait dû refuser cette médaille de la famille, mais demander à la place une lettre du président de la république où il reconnaissait les 10 millions d’aidants, et s’engageait à ce que la loi soit mise en priorité.

    • Bjr Sophie
      Tout le monde n’est pas Jacques Tardi, l’Abbé Pierre ou Aragon entre autres pour refuser une médaille…(là c’était la légion d’honneur).
      A mon avis l’Afa serait bien indélicate de refuser cette médaille ou de protester contre le report d’application de la loi autonomie. Si j’ai bien lu les infos publiées sur ce site, elle vient aussi de signer une convention qui déploie des moyens lourds, avec la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie….

      • Bonsoir Daniel,
        Même, si AFA passe des conventions avec différents organismes professionnels ou organismes gouvernementaux, il me semble que cela ne devrait pas l’empêcher de dire NON au report de la future loi.
        Personnellement ce qui me gêne c’est qu’AFA , comme beaucoup d’organismes du secteur professionnel, semble être d’avantage dans le "FAIRE POUR LES AIDANTS" plus que dans le "FAIRE AVEC".

      • Si c’est le cas, je ne donne pas cher de cette association. Oh certes, elle aura des "contrats" du gouvernement ou des organismes liés au gouvernement, mais elle n’aura pas de représentativité réelle, liée par exemple au nombre de ses adhérents. D’ailleurs, sait-on le nombre d’adhérents de cette association ?

Votre commentaire

X