Parce qu’elle est ma mère…

0

j’étais adolescente quand j’ai compris que l’état de santé de ma mère ne s’améliorerait pas avec le temps. aujourd’hui j’ai 56 ans.

  • j’ai mis ma vie entre parenthèse pour lui venir en aide.
  • j’ai quitté le père de ma fille qu’elle n’aimait pas.
  • j’ai mis 20 ans à me reconstruire, 20 ans à garder le sourire, 20 ans à élever seule ma fille.
  • J’ai connu des moments de dépression que j’ai gardé pour moi.

il y a 8 ans, je me suis enfin autorisée à vivre un peu, j’ai retrouvé un homme gentil, qui a choisi de vivre avec moi malgré le fait que ma mère soit à domicile. Au début tout allait bien, elle l’appréciait. Depuis quelques mois, ce n’est plus le cas, je vais entamer une procédure de divorce parce que je ne peux la laisser seule et qu’avec l’âge (83 ans) les seules choses qui comptent sont celles qu’elle veut et ce qu’elle veut aujourd’hui, c’est qu’il parte.

Alors voilà, encore une fois, je la choisis elle parce que je l’aime, parce qu’elle est ma mère… mais j’en souffre. Ce n’est peut être pas le lieu pour déposer ses problèmes existentiels mais j’avais besoin de le dire, de l’écrire avant de me décider à faire les démarches.

Jema, aidante

Partager

Votre commentaire

X