Plan pour les «aidants» : pas trop tôt, mais peut mieux faire

0

L’exécutif a annoncé mercredi la création d’un congé pour les personnes épaulant un proche. D’une durée de trois mois maximum sur l’ensemble de la carrière, il est jugé trop court par les associations.

Un délai un peu long pour Pascal Jannot, président fondateur de l’association la Maison des aidants, qui salue tout de même une avancée :
« Cela fait dix ans que c’est une urgence et c’est la première fois qu’un gouvernement semble avoir entendu tous les acteurs et propose un plan ambitieux.»

Lire l’article

Par Maïté Darnault — 23 octobre 2019 – liberation.fr

Partager

Votre commentaire

X