Pour une meilleure année à celles et ceux qui aident

0

Il y a dix mois, se propageait à la stupeur de tous, un nouveau virus, assorti d’une mesure inédite : le confinement. Durant ces longs mois, nous avons relayé la parole des aidant.es, en première ligne pour soutenir leur proche dans un contexte de crise sanitaire.
Beaucoup de ces aidant.es ont connu le deuil en 2020, dans des conditions particulièrement douloureuse lorsqu’il s’agissait de la perte d’un proche résidant en EHPAD.
A toutes celles et ceux que l’on a à juste titre appelés « les oubliés de la crise sanitaire », nous adressons une pensée solidaire.

Beaucoup d’entre elles/eux débutent 2021 en poursuivant leur engagement, aguerri.ies par l’épreuve traversée.
Nous formons des vœux pour que 2021 soit pour toutes et tous une année meilleure.

     Nous voulons retenir pour cette année qui commence la perspective d’espoir, en particulier pour les plus fragiles, apportée par le vaccin contre la Covid.

     Nous souhaitons de tout cœur que la mise en lumière de la vulnérabilité occasionnée par la crise sanitaire, ouvre les perspectives d’une plus grande solidarité avec celles et ceux qui souffrent et celles et ceux qui les accompagnent.

     Nous souhaitons que les personnes âgées résidant en EHPAD retrouvent, avec la prise de conscience des pouvoirs publics qui a abouti à un assouplissement des contraintes liées aux visites, des conditions plus humaines de lien avec leurs proches.

     Nous formons des vœux pour que la loi Autonomie et grand âge, porteuse d’espoirs remise à plus tard, soit enfin votée en septembre 2021.
Certes, 2020 a vu se réaliser un progrès au travers de l’indemnisation du congé de proche aidant.
Qu’en sera-t-il toutefois du plan gouvernemental ambitieux « Agir pour les aidant.es » annoncé en octobre 2019, dans un contexte de finances publiques grevées par la crise ? Ces aidant.es conserveront-ils.elles la priorité d’action qui leur était enfin reconnue ? Pour notre part, nous continuerons sans relâche à parler d’elles/eux.

     Nous formons des vœux pour que les aidant.es soient de plus en plus visibles, connus, soutenus par notre société. Elles/ils ont d’ores et déjà choisi par le vote le thème de la prochaine journée nationale des aidants, le 6 octobre 2021.
Après celui de la santé en 2019, et celui du répit en 2020, c’est le thème de la rupture sociale et de l’isolement chez les aidant.es qui sera mis en exergue en 2021.
Cette crise sanitaire, qui a laissé les aidant.es seul.es avec leur proche âgé, malade, handicapé, adulte ou enfant, aura sans aucun doute contribué au choix de ce thème comme une priorité.

Nous continuerons à soutenir la parole des aidant.es qui révèle, au-delà de l’expérience individuelle, les lacunes, les manques, les oublis et les «peut mieux faire» de notre société pour accueillir la longévité comme une chance et non plus comme une charge. Les personnes âgées sont une richesse. Vieillir est une chance. Accompagner le vieillissement, le handicap ou la maladie est un devoir, qui ne doit pas reposer uniquement sur les proches.

« … Mais la vie continue », c’est le titre d’un livre à la fois lucide et réconfortant, écrit par un célèbre et superbe octogénaire, Bernard Pivot.
Alors que la vie continue et nous la souhaitons à toutes et à tous un peu plus douce en 2021.

Pascal JANNOT
Président fondateur de La Maison des Aidants® Association Nationale
Vice président de « Je t’Aide »

Share.

Leave A Reply

X