• 30 JUIN 17
    • 1

    Quand le rôle de l’aidant évolue

    Comme beaucoup d’aidants au départ, j’ai appris mon rôle seul m’organisant au mieux pour gérer la situation.
    Apres ces six années passées auprès de mon épouse, je pensais maîtriser le sujet mais voilà lorsque la maladie évolue plus vite que prévue avec ses séquelles physiques et de surcroît psychologiques et bien vous retournez « au charbon » pour parfaire vos connaissances améliorant ainsi votre action auprès de la personne aidée.

    • Apprendre par ses propres moyens comme bien souvent sans tomber dans la lassitude, trouver les bonnes solutions face à la situation, ne rien laisser paraître devant la personne aidée.
    • Apprendre à se préserver.

    Il n’existe pas de manuel du parfait aidant , mais il existe une école c’est l’école de la vie et à 62 ans j’ y retourne chaque jour.

    Jean-Claude

    Postez un commentaire
  • Classé dans dubois alain on 1 juillet 2017, 10 h 29 min

    je me reconnais par ce qu’ a dit jean claude et souvent je me trouve épuisé

    Répondre

Postez un commentaire

Cancel reply