SOS REPIT !!!

0

Malgré la foi, l’amour et la joie de vivre qui est la mienne je commence à ressentir une immense colère.
Mon mari est atteint d’Alzheimer, il n’a que 51 ans et moi 47. Nous avons 3 enfants, le plus jeune a 13 ans. Ses troubles ont débuté en 2016 et il a été diagnostiqué en Juin 2019. Je l’ai accompagnée à tous ses examens et consultations au détriment de mon travail.
J’ai abandonné mon activité artisanale pour un salariat à mi temps, plus régulier et proche de chez moi. Je pars travailler la boule au ventre, ne sachant jamais dans quel état je vais le retrouver. Je le stimule, l’accompagne et prend soin de lui depuis 4 ans.
Je n’ai aucun répit. Adieu les loisirs, la solitude, les sorties et la possibilité de développer mon activité. J’accepte cela, mais je n’accepte plus de ne pas être entendue.
La MDPH estime que je l’aide 40 heures par mois !!! Et me verse une PCH d’environ 280 euros après 8 mois de combat administratif pour compenser ma perte de revenus…
J’ai ressenti un grand désarroi mais aussi un soulagement après le diagnostic, pensant enfin être épaulée, il n’en est rien. Je dois continuer à travailler et négliger mon plus jeune fils.
Combien de temps vais-je tenir ? Merci infiniment pour vos actions enfin porteuses d’espoir.
En lisant les autres témoignages et en parcourant votre site, je me sens enfin comprise.

Peggy, aidante

Partager

Votre commentaire

X