Un congé de proche aidant amélioré ?

0

La directive propose aussi 5 jours de congé par an pour s’occuper d’un proche dépendant. En droit français, le « congé de proche aidant » est plus long (3 mois renouvelables dans la limite d’un an sur toute la carrière), mais il n’est ni fractionnable, ni rémunéré, soulignent les associations. Les modalités prévues « compléteraient le droit français et permettraient de répondre au besoin des aidants de personnes handicapées ou en perte d’autonomie d’une particulière gravité », estiment les associations….

Lire la suite

 

Partager

Votre commentaire

X