Comment trouver un accueil temporaire ?

0

20 000 places d’accueil temporaire consultables pour que les aidants trouvent, en temps réel, la structure adaptée à leurs besoins

Le GRATH, Groupe de Réflexion et Réseau pour l’Accueil Temporaire des personnes en situation de Handicap, a lancé le 3 décembre le site « SOS REPIT » pour permettre aux aidants de personnes en situation de handicap, de perte d’autonomie ou atteintes de maladies chroniques invalidantes, de chercher des places d’accueil temporaire, d’en consulter les disponibilités en temps réel, et de pouvoir exprimer des demandes de séjour directement auprès des établissements.

Ce sont plus de 4 000 établissements qui représentent presque 20 000 places d’accueil temporaire dont (décompte mis à jour en direct sur le site) :

  • 898 places pour enfants handicapés dans 121 structures
  • 2 813 places pour adultes handicapés dans 836 structures
  • 14 318 places pour personnes âgées dans 3 208 structures

SOS RÉPIT pour les aidants :

• Repérer plus facilement les places existantes ;
• En connaître la disponibilité actuelle et future ou en être alertés ;
• Être mis en relation et pouvoir réserver un séjour temporaire facilement, y compris dans l’urgence.

SOS RÉPIT pour les établissements :

• Être plus visibles et plus réactifs ;
• Répondre plus efficacement et rapidement aux besoins liés à des situations d’urgence ;
• Optimiser leur taux d’occupation.

SOS RÉPIT pour les pouvoirs publics :

• Donner aux acteurs publics médico-sociaux tels que les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH), les Maisons Départementales de l’Autonomie (MDA), les plateformes de répit, ou les Centres Locaux d’Information et de Coordination (CLIC), une information dynamique pour faciliter le recours des aidants au répit ;
• Renforcer l’efficacité des politiques sociales et optimiser l’emploi des fonds publics consacrés aux formules de répit.

SOS_REPIT_ST_720p from Association GRATH on Vimeo.

Un site lancé, avec le soutien d’AG2R la mondiale et de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), par le GRATH (Groupe de réflexion et réseau pour l’accueil temporaire des personnes en situation de handicap).

Partager

Votre commentaire

X