Liberté et choix des unes et liberté et choix des autres….

0

On parle d’un côté de la liberté et du choix de vie (1) des personnes âgées en perte d’autonomie et de l’autre de la liberté et du choix d’être aidants (es) .
Il est vrai que dans « L’ABSOLU », chacun devrait être « LIBRE DE CES CHOIX »
Reste, me semble t-il, que dans le vécu au quotidien, la liberté et le choix des unes peuvent être quelque peu antagoniques avec la liberté et le choix des autres.

Du fait qu’en France on aime bien le saucisson- âge (2), cette « dualité  » est peu abordée en tant que telle.
Bien souvent, de fait, pour de multiples raisons (3), ni les unes ni les autres n’ont, réellement  » la liberté de choix  » .
De ce fait, la question qui se pose est donc, à mon sens, comment faire en sorte de trouver le plus juste équilibre entre les possibilités de liberté de choix des unes et celles des autres ?
D’où, me semble t-il l’importance de la reconnaissance officielle pour « TOUS LES AIDANTS » du « duo aidant /aidé ».
http://www.lamaisondesaidants.com/un-projet-de-loi-au-senat-pour-faciliter-le-quotidien-des-aidants/

  1. Liberté de choix domicile ou établissement, liberté d’aller et venir ….
  2. « Saucisson-age » entre les personnes en situation de handicap (- 60 ans) et les personnes âgées en perte d’autonomie (+ de 60 ans) , aidant d’un côté , aidé de l’autre etc….
  3. En autres le fait que 75% de l’aide est assurée par les proches aidants (rapport du Haut Conseil de la Famille juin 2011 – Drees -Etudes et Résultats n° 829 publié en janvier 2013) et que l’APA à domicile ne couvre au très grand maximum que 80 heures d’aide professionnelle.

Catelyne

Partager

Votre commentaire

X