Les proches aidants à bout de souffle.

0

Québec.

Le manque de ressources et l’isolement imposent un stress devenu insoutenable pour les proches aidants, à telle enseigne que 52 % d’entre eux sont favorables au recours à l’aide médicale à mourir sans le consentement préalable de la personne devenue inapte. Le tiers se dit tiraillé ou ambivalent à l’égard de cette délicate question.

Lire la suite

Partager

Votre commentaire

X