• 21 NOV 16
    • 0

    Technologies et services pour les Aidants à l’honneur…

    Services, technologies et emplois au domicile

     

    Chaque nouveaTechnologiesu Salon des Services à la Personne nous permet depuis quatre ans, en nous immergeant au cœur de la dynamique qui parcourt l’événement, de pressentir les évolutions à venir et de mesurer les changements à l’œuvre dans le champ des services à la personne, et particulièrement ceux qui concernent la perte d’autonomie. (voir éditos 2014 et 2015).

    Cette année n’a pas failli et nous avons observé deux tendances fortes.

    La première réside dans la manière dont se présentent les Aidants sur notre stand du village de l’aide aux aidants : nous n’entendons plus « je m’occupe de ma mère, mon fils handicapé, mon père etc…… » mais « je suis aidante de… ». Cela confirme que les Aidants sont de plus en plus conscients de leur rôle, et par voie de conséquence, conscients de la nécessité de trouver du conseil, de l’aide, de l’information…
    Les Aidants rencontrés cette année, de façon générale, pressentent mieux l’existence de limites. Ils font mieux la part des choses entre l’engagement qu’ils mettent pour soutenir un être cher et la nécessité de maintenir un minimum de vie personnelle… pour justement mieux aider dans la durée. Et c’est ce qui motive leur démarche de recherche de soutien pour eux-mêmes.

    C’est à propos de soutien justement que réside la deuxième tendance que nous avons observée.

    Si le soutien en terme d’aides humaines est déjà familier aux Aidants, celui en terme de technologies et nouveaux services l’est moins.
    Les Aidants qui ont visité le salon cette année ont pu découvrir de nombreuses innovations qui peuvent faciliter leur vie.
    Les micro conférences que j’ai animées portaient sur le thème « L’Aidant et les technologies pour l’autonomie », et ont attiré un public composé d’Aidants et de professionnels de l’aide à domicile qui découvraient avec étonnement et intérêt les nombreuses perspectives de mieux-être du binôme Aidant-Aidé qui peuvent découler de l’usage d’un pilulier électronique, d’un système de veille à distance nouvelle génération, de dispositifs automatisés pour sécuriser le domicile etc…

    Pour les professionnels de l’aide et de l’accompagnement, il s’agit sans aucun doute d’une nouvelle donnée à intégrer et de nouvelles compétences à acquérir : connaître les technologies de l’autonomie, les faire connaître aux Aidants et amener ceux-ci à se les approprier et à les intégrer à leur quotidien.

    Ce salon nous a confirmé qu’il est nécessaire de créer des liens entre les Aidants et les entreprises innovantes qui peuvent leur proposer des produits ou services pour les soutenir…
    Projet dans lequel nous sommes déjà avancés…
    J’aurai l’occasion de vous en reparler.

    Pascal Jannot

    Les autres éditos de Pascal Jannot

    Postez un commentaire

Postez un commentaire

Cancel reply